PERSHING HALL

49, Rue Pierre Charon - 75008 PARIS 8ÈME | Actualiser les infos du restaurant | Afficher numéro de téléphone

Avis PERSHING HALL

8 personnes ont donné un avis sur ce restaurant

En partageant vos expériences, vous guidez les autres visiteurs dans leur choix.

Note détaillée
  • Qualité 
  • Service 
  • Atmosphère 

Excellente table, qualité de service,et régularité dans le temps. mes amis a qui j'ai communiqué l'adresse me l'ont confirmé. Félicitation et à bientôt

0 réactions

A voir et gouter!

0 réactions

Un des meilleurs restaurants du 8ème qui réunit deans un cadre magnifiqude une nourriture d'une qualité rare un service et un acceuil parfais.Je recommande vivement ce restaurant pour un diner en amoureux.Mon coup de coeur du 8ème

0 réactions

un lieu exceptionnel qui vous laisse sous le charme

0 réactions

un service parfait, une cuisine d'exception et un cadre reposant (surtout après une journée de boulot!) Je conseille vivement à tous ceux qui aiment bien manger et pas n'importe où, de tester le pershing hall... Votre estomac ainsi que vos yeux en seront tous retournés... de délice!!

0 réactions

ce resto beneficie d'un cadre d'exeption et le service est parfait, serveurs aimables et attentionnés, acceuil avec la sourrir...la cuisine quand a elle est bonne et legere mais rien de fabuleux. un resto a choisir pour une soirée classe entre amis ou en amoureux

0 réactions

Pas mal. Pas mal du tout. Minimaliste en tout, y compris dans l'assiette, 2/3 des préposés s'occupant du service sont idiots comme il faut s'y attendre dans ce genre d'endroit. Idiots mais gentils, ça change.

0 réactions

Nouveau resto dans la lignée des "boutique hôtels" célèbres (le Costes en tête), décoré par la pâpesse du design chic et dépouillé à la française, Andrée Putman. On a aimé à la folie le décor tout en subtilité qu'elle y a créé, où l'on retrouve ses thèmes favoriés: souci du détail, couleurs neutres, volumes imposants, peu d'objets mais mis en scène (et en lumière)... A l'opposé du baroque d'un Garcia, ce qui ne nous empêche pas d'apprécier autant les deux génies. Côté cuisine la palette d'Erwann Louaisil (élève d'Aain Ducasse) est évolutive, fusion (évidemment) et propose des txikis (tapas chics). Est-il besoin de préciser que le fond sonore est lounge, terriblement lounge?

0 réactions