Avis

Restaurant Les Santons

place de l'Eglise 04360 Moustiers-Sainte-Marie
placeholder FLORENT PETIT
FLORENTPETIT
Avis du  19/08/2010 15:01

Pour notre dernière soirée de vacances dans les Gorges du Verdon, nous...

Pour notre dernière soirée de vacances dans les Gorges du Verdon, nous souhaitions manger dans un très bon restaurant de type provençal. C?est à Moustiers Sainte Marie, ce vendredi 06 août 2010, que nous entrons chez les Santons. Le décor intimiste contraste avec l?accueil froid du chef et de son personnel. Dans la carte du menu Santons, en entrées, les filets de rougets pour ma part et les cailles rôties pour mon amie. Mon plat servi, je goûte une bouchée de ce poisson qui était vraiment trop salé. Je fais discrètement signe à une serveuse pour le lui signaler et elle le rapporte en cuisine. Peu de temps après l?assiette de mon amie arrive et là, surprise, la sauce de la salade accompagnant est à son tour extrêmement salée. Je signale à nouveau ce désagrément à une autre serveuse qui fait le nécessaire. Mon plat de rougets arrive juste après, et là, ce sont des filets à peines cuits qui me sont servis ! Quelques minutes plus tard, le chef s?avance de manière solennelle et sans même prendre le temps de nous écouter nous expose qu?il « as servi d?autres filets de rougets et que personne ne s?en est plaint, que 2 assiettes à la même table étaient revenues en cuisine et qu?il pensait que sa cuisine ne nous conviendra pas ».Enfin, il nous a prié de quitter son restaurant. Je suis resté médusé par autant de suffisance de la part d?un chef qui annonce sur sa carte qu?il prépare lui-même les plats alors qu?il discutait à une autre table tout le temps de notre présence. Comme m?a dit mon amie, l?apprenti de cuisine devait être amoureux pour autant saler. Enfin si vous êtes plus chanceux peut-être pourrez vous bien manger dans ce restaurant mais pour ce qui est de l?accueil, je doute que vous le trouviez agréable. Pour terminer en apothéose, j?ai entendu sur le pas du restaurant de la part du chef qu?il ne recevait pas les mendiants. Certes?Alors Monsieur, ouvrez les yeux et goûtez vos plat, un mendiant aimerait pouvoir se payer un repas à 26?, mais je pense que beaucoup d

placeholder
FLORENT PETIT
3 Favoris
1 Avis
Avis du  19/08/2010 15:01

Pour notre dernière soirée de vacances dans les Gorges du Verdon, nous...

Pour notre dernière soirée de vacances dans les Gorges du Verdon, nous souhaitions manger dans un très bon restaurant de type provençal. C?est à Moustiers Sainte Marie, ce vendredi 06 août 2010, que nous entrons chez les Santons. Le décor intimiste contraste avec l?accueil froid du chef et de son personnel. Dans la carte du menu Santons, en entrées, les filets de rougets pour ma part et les cailles rôties pour mon amie. Mon plat servi, je goûte une bouchée de ce poisson qui était vraiment trop salé. Je fais discrètement signe à une serveuse pour le lui signaler et elle le rapporte en cuisine. Peu de temps après l?assiette de mon amie arrive et là, surprise, la sauce de la salade accompagnant est à son tour extrêmement salée. Je signale à nouveau ce désagrément à une autre serveuse qui fait le nécessaire. Mon plat de rougets arrive juste après, et là, ce sont des filets à peines cuits qui me sont servis ! Quelques minutes plus tard, le chef s?avance de manière solennelle et sans même prendre le temps de nous écouter nous expose qu?il « as servi d?autres filets de rougets et que personne ne s?en est plaint, que 2 assiettes à la même table étaient revenues en cuisine et qu?il pensait que sa cuisine ne nous conviendra pas ».Enfin, il nous a prié de quitter son restaurant. Je suis resté médusé par autant de suffisance de la part d?un chef qui annonce sur sa carte qu?il prépare lui-même les plats alors qu?il discutait à une autre table tout le temps de notre présence. Comme m?a dit mon amie, l?apprenti de cuisine devait être amoureux pour autant saler. Enfin si vous êtes plus chanceux peut-être pourrez vous bien manger dans ce restaurant mais pour ce qui est de l?accueil, je doute que vous le trouviez agréable. Pour terminer en apothéose, j?ai entendu sur le pas du restaurant de la part du chef qu?il ne recevait pas les mendiants. Certes?Alors Monsieur, ouvrez les yeux et goûtez vos plat, un mendiant aimerait pouvoir se payer un repas à 26?, mais je pense que beaucoup d